account_circle
Registreren
menu
person
Premium Avatar
Aanmelden
Registreren
Haley Giavara
3
2
0
0
0
Elsa Jacquemot
6
6
0
0
0
All
Gia
Jac
Reduce
Winner shots
Unforced errors
Aces
Dubbele fouten
1ste service %
% first serve points won
Break point weggewerkt
Retournerings punten geworden %
Breakpoints gewonnen
Points won %
Love games
Set points
Wedstrijdpunten
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
All
Jac
Gia
Uitbreiden
Breakpoints gewonnen
Points won %
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gia
Jac
Service
XX
XX
Return
XX
XX
Latest flashs flash
Toni Nadal sur les chances de Rafa à Roland-Garros : “Je pense que c’est possible” La communication du camp Nadal est assez difficile à comprendre. Alors que le retour de l’Espagnol n’était au départ présenté que comme un dernier tour de piste, il semble désormais s’agir d’être compétitif à Paris et de pouvoir y faire quelque chose de vraiment intéressant. C’est en tout cas ce que semble penser Toni Nadal, l’oncle du taureau de Manacor. L’entraîneur iconique a ainsi déclaré : “Je suis son oncle donc je le connais bien. En général, cela le rend toujours plus fort de revenir après une telle période. Je suis conscient que le défi est vraiment compliqué. Le rythme des joueurs comme Sinner ou Alcaraz est impressionnant, de ce fait ils seront difficiles à battre. Mais, Rafael a un peu d’espoir en lui et veut aller jusqu’au bout. Comme il reste encore un mois pour Roland Garros, je pense que c’est possible. Je sais que c’est difficile, mais c’est possible.”
Medvedev encense Gilles Simon : “J’ai hâte d’apprendre plus de choses” En amont de son entrée en lice à Madrid, Daniil Medvedev est revenu sur la place de Gilles Simon dans son staff. Le champion français, désormais retraité, semble avoir parfaitement trouvé sa place au sein du clan Medvedev. Ainsi, le numéro 4 mondial a expliqué qu’il s’agissait surtout de discussions sur les tactiques de jeu, moments importants mais qui ne doivent pas l’empêcher de jouer instinctivement : “Il essaie d’apporter quelque chose à mon jeu. [...] Il m’explique comment je peux faire, et pour moi c’est important car pendant le match on n’a pas le temps de trop réfléchir. Après je dois être très concentré pour ne pas trop penser à ce qu’il me dit. Peut‐être que j’y pense trop à l’entraînement, mais pas pendant le match. A Monte‐Carlo, nous avons beaucoup parlé de terre battue avant le tournoi, et je pense que j’ai peut‐être trop réfléchi au coup suivant, à ce que je devais faire, alors qu’en réalité je devais jouer davantage. [...] Je pense que cela fonctionne très bien et j’ai hâte d’apprendre plus de choses.”
Nadal fait marche arrière sur sa participation à Roland-Garros : “Je ne jouerai à Roland Garros que si je me sens compétitif” Décidément, la communication de Rafael Nadal et de son clan est difficile à comprendre. Alors que, depuis Barcelone, la situation semblait assez claire, le taureau de Manacor a tenté, ce mercredi, un rétropédalage assez inattendu. Pour rappel, le roi de l’ocre avait annoncé être prêt à “mourir” pour jouer à Paris. A Barcelone, il allait même jusqu’à déclarer : “S’il y a un tournoi où cela vaut la peine de tout donner et de mourir, c’est à Paris.”. Oui mais voilà. Alors qu’un Roland-Garros marqué par des adieux déchirants de l’Espagnol semblait s’annoncer, il n’en sera peut-être rien. En effet, en marge du Masters 1000 de Madrid où il évoluera pour la dernière fois, le taureau de Manacor a eu l'occasion de revenir sur les échéances à venir : “Je ne pourrai pas jouer à 100% ici mais cela signifie beaucoup pour moi d'être à Madrid pour la dernière fois de ma carrière. C'est un endroit spécial pour moi. [...] Je ne jouerai à Roland Garros que si je me sens compétitif. Si j'y arrive dans les conditions actuelles, je ne jouerai pas. Si je ne peux pas jouer, ce ne sera pas la fin du monde. J'ai encore des objectifs après Roland-Garros, comme les Jeux Olympiques. [...] J'ai vécu beaucoup de choses ces deux dernières années qui ne permettent pas à mon corps de concourir comme je le souhaite. Mais, je ne perds pas espoir. Dans le sport les choses peuvent changer très vite.”
Swiatek, fière de marquer l’histoire : “Je ne m’attendais pas à être au sommet aussi longtemps” Iga Swiatek a d’ores et déjà marqué l’histoire de notre sport. Devenue numéro 1 mondiale en 2022, la Polonaise joue énormément et gagne énormément. Après des exercices 2022 et 2023 exceptionnels (138 victoires en 152 matchs et 14 titres), la Polonaise continue d'impressionner en 2024 (déjà 2 titres). Interrogée en conférence de presse, la numéro 1 mondiale est revenue sur sa réussite de la semaine. En effet, elle compte désormais 100 semaines au sommet de la hiérarchie mondiale. Très transparente, la triple vainqueure de Roland-Garros s’est affichée fière mais aussi surprise : “Je vais me répéter, mais je ne m’attendais pas à être dans cette position et à rester au sommet aussi longtemps. C’est quelque chose qui me rend vraiment fière et je pense que nous avons parfois pris des décisions difficiles. J’ai de bonnes personnes qui me guident et m’aident, donc je ne serais certainement pas là si je l’avais fait seule. [...] Surtout l’année dernière, redevenir numéro un (quand Sabalenka lui était passée devant au classement) était un gros défi et cela s’est produit de manière imprévisible. Je suis fière de moi, fière d’avoir pu faire face à toute la pression qui en découle.”
Alcaraz veut rester prudent : “Je ne veux pas me mettre en difficulté en disant que je vais jouer à 100%” Absent des cours depuis Miami (défaite en quart de finale face à Grigor Dimitrov), Carlos Alcaraz va enfin faire son retour à la compétition. Si tout se déroule comme prévu, le numéro 3 mondial devrait bien pouvoir défendre son titre à Madrid, cette semaine. Gêné depuis plusieurs semaines en raison de douleurs à l’avant-bras droit, Alcaraz s’est confié sur son état de forme à quelques jours de son retour à la compétition (vendredi) : “Aujourd’hui, je me suis entraîné avec un peu plus d’intensité, ça s’est bien passé. [...] Je ne veux pas me précipiter, je ne veux pas me mettre en difficulté avec moi‐même, en disant que je vais jouer à 100% et que je vais gagner, parce que je ne sais pas encore et je ne veux rien prendre pour acquis. Mais pour l’instant, avec les sensations que j’ai eues aujourd’hui ou avec la mentalité que j’ai, en jouant juste trois ou quatre matches, je serais heureux aussi.” (propos relayés par nos confrères d’AS).
194 missing translations
Please help us to translate TennisTemple