account_circle
Registreren
menu
person
Premium Avatar
Aanmelden
Registreren
Beëindigd - 01:19
Cori Gauff
7
6
0
0
0
Ekaterina Alexandrova
66
2
0
0
0
Tendance des pronostics
95.6% (151)
4.4% (7)
All
Gau
Ale
Reduce
Winner shots
Unforced errors
Aces
Dubbele fouten
1ste service %
% first serve points won
Break point weggewerkt
Retournerings punten geworden %
Breakpoints gewonnen
Points won %
Love games
Set points
Wedstrijdpunten
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
All
Ale
Gau
Uitbreiden
Breakpoints gewonnen
Points won %
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Gau
Ale
Service
XX
XX
Return
XX
XX
Cori Gauff
 
Ekaterina Alexandrova
20
Leeftijd
29
175cm
lengte
175cm
55kg
Gewicht
66kg
2
Rang
22
+2
Afgelopen 6 maanden
-1
Head to Head
3
Alle
1
1
Gras
1
76 62check
20 jun 2024
75 63check
2 okt 2023
22 jun 2023
check 64 60
76 26 76check
7 mrt 2021
Laatste resultaten
Latest flashs flash
Krejcikova : "Paolini est une grande combattante, tout comme moi" Barbora Krejcikova s’attend à une très belle bataille face à Jasmine Paolini en finale de Wimbledon. La Tchèque est consciente du haut niveau de tennis pratiqué par son adversaire, ainsi que de sa grande combativité. Mais elle sait aussi qu’elle possède elle-même ces deux qualités, comme elle l’a prouvé face à Elena Rybakina en demi-finales. Tous les ingrédients sont donc réunis pour nous offrir un magnifique face-à-face. Barbora Krejcikova : "Je pense que ça sera un gros combat, définitivement un gros combat. Je sais que c’est une grande combattante, elle l’a montré en demi-finale (victoire sur Donna Vekic 2-6, 6-4, 7-6). Et c’est pareil pour moi. Nous jouons toutes les deux du grand tennis actuellement et je pense que ça sera un grand match samedi. "
La faiblesse d'Alcaraz est mentale, selon l’entraîneur de Medvedev : "Il peut être émotif et commencer à faire des fautes" Daniil Medvedev va tenter, ce vendredi, de prendre sa revanche sur la demi-finale de l’année dernière. Retrouvant son bourreau de 2023, le numéro 5 mondial a bien l’intention de ne pas laisser Carlos Alcaraz s’en tirer à si bon compte.  En effet, le numéro 3 mondial s’était à l’époque très largement imposé (6-3, 6-3, 6-3). Auteur d’un très beau tournoi, le Russe espère capitaliser sur la confiance accumulée pour compliquer les plans d’un Espagnol surmotivé. À ce sujet, Gilles Cervara, entraîneur de Medvedev, s’est confié à nos confrères de L’Équipe : “Il s’était fait marcher dessus (en demi-finale l’an passé) et ça nous avait servi pour la demi-finale de l’US Open (remportée par Medvedev). Alcaraz est un joueur incroyable, il a une qualité de frappe qui fait mal.  Il faut arriver à contenir ça, à trouver des stratégies pour le faire sortir de sa route. Ce qui est gênant, c’est sa vitesse de frappe. Du fond, il est capable d’appuyer sur le bouton et d’envoyer un coup qui te met à dix mètres alors que tu avais lancé le point plutôt bien.  C’est équilibré et d’un coup il t’en envoie une… Il faut réussir par le jeu ou autre chose à amener Alcaraz dans une zone où il peut commencer à douter. Quand il doute, il peut être émotif et commencer à faire des fautes.”
Alcaraz : “Medvedev est comme un mur” Carlos Alcaraz et Daniil Medvedev vont se retrouver en demi-finale de Wimbledon ce vendredi. Ce remake de la demi de l’an passé où Alcaraz s’était baladé (6-3, 6-3, 6-3) s’annonce bien plus serré cette fois-ci. Se voulant prudent, Alcaraz explique lui-même s’attendre à un sacré défi et sait que le Russe a déjà trouvé les armes pour le faire déjouer. Questionné sur ce qui faisait la force du numéro 5 mondial, le natif d’El Palmar a expliqué : “Je dirais que la chose la plus difficile à gérer face à Daniil, c’est qu’il peut atteindre toutes les balles. Il est comme un mur. Je peux faire un coup incroyable, la balle reviendra. C’est difficile de jouer en gardant cela à l’esprit. Je dirais donc que c’est sa spécialité.”
Paolini n'en revient pas : "Ces derniers mois ont été fous pour moi (rires)" Jasmine Paolini n’en finit plus de dépasser ses limites. Avant cette année, elle n’avait jamais franchi le 2e tour en Grand Chelem et elle n’avait jamais dépassé la 29e place mondiale. À 28 ans, elle semblait déjà avoir atteint le maximum de son potentiel et personne ne s'attendait à la voir aller beaucoup plus haut. Après avoir atteint les huitièmes de finale de l’Open d’Australie en janvier, elle disputera, dimanche à Wimbledon, sa deuxième finale de Grand Chelem consécutive après celle de Roland-Garros. Lundi prochain, elle fera ses débuts dans le Top 5 du classement WTA et se rapprocherait même à seulement 158 points de la 4e place mondiale d'Elena Rybakina si elle remportait le tournoi. Fou, c’est le bon mot. Jasmine Paolini : "Ces derniers mois ont été fous pour moi (rires). Je dois encore réaliser, je pense. Mais, je ne sais pas, j’essaye juste de me focaliser sur ce que j’ai à faire sur le court. Profiter de ce que je fais, car j’adore jouer au tennis. C’est fantastique d’être ici et de jouer sur ce court. C’est comme un rêve. Je regardais la finale de Wimbledon à la télé quand j’étais enfant et jusqu’à cette année. Je profite juste et je vis le présent. C’est ma façon de penser. Mais je pense aussi que les derniers mois ont été fous pour moi (rires)."
Touchant, Musetti se confie : “Ludovico est arrivé et j'ai pris conscience de ma chance” Lorenzo Musetti bluffe son monde. Alors qu’il traversait une phase difficile depuis de nombreux mois, le joueur de 22 ans semble s’être retrouvé. Excellent, il s’est frayé un chemin jusqu’aux demi-finales de Wimbledon, faisant notamment tomber Taylor Fritz en quarts de finale (3-6, 7-6, 6-2, 3-6, 6-1). Interrogé sur ce retour de flamme, il explique que c’est la naissance de son fils qui a tout changé : “Au lieu que j’enseigne des choses à mon fils, c’est plutôt lui qui m’a fait prendre conscience de ma chance. Cela a été une année difficile, ma carrière n’allait pas dans le bon sens et Ludovico est arrivé. Les deux choses m’ont un peu déstabilisé. Mais maintenant, je me sens plus mûr sur et en dehors du terrain. À la fois en tant que joueur de tennis et en tant que père. Si on m’avait dit que j’aurais obtenu ces résultats sur gazon, j’aurais répondu : ‘Tu es fou ?’. La demi-finale de Wimbledon est une surprise, mais c’est un rêve devenu réalité, quelque chose que je mérite.”
194 missing translations
Please help us to translate TennisTemple