account_circle
Registreren
menu
person
Premium Avatar
Aanmelden
Registreren
Anastasia Zakharova
0
6
3
0
0
Camila Osorio
6
4
6
0
0
All
Zak
Oso
Reduce
Winner shots
Unforced errors
Aces
Dubbele fouten
1ste service %
% first serve points won
Break point weggewerkt
Retournerings punten geworden %
Breakpoints gewonnen
Points won %
Love games
Set points
Wedstrijdpunten
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
All
Oso
Zak
Uitbreiden
Breakpoints gewonnen
Points won %
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Service
Return
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Service
XX
XX
Return
XX
XX
All Set 1Set 2Set 3Set 4Set 5
Zak
Oso
Service
XX
XX
Return
XX
XX
Latest flashs flash
John McEnroe : "Djokovic, le Dark Vador du tennis" Novak Djokovic est un champion controversé du tennis actuel. Fort de son caractère et de ses prises de position, il n'est pas toujours soutenu par le public, où qu'il joue. A ce sujet, John McEnroe, consultant pour la BBC, a pris la défense du Serbe. Pour rappel, après sa victoire en 3 sets contre Holger Rune (6-3, 6-4, 6-2), l'actuel numéro 2 mondial a tenu des propos qui n'ont pas laissé indifférent. Frustré par le soutien du public pour son adversaire, il leur a répondu à sa manière : "C’était irrespectueux, je n’accepte pas l’explication des encouragements à Rune. Non, non, non. Je sais qu’il supportaient Rune mais c’est une excuse pour faire aussi ’bouh’. Je suis sur l’ATP Tour depuis plus de 20 ans, donc croyez moi, je connais les trucs." Ainsi, McEnroe a tenu à donner son avis sur la situation : "Qu’a‐t‐il fait de si mal ?  Qu’est‐ce qu’il veut ? Est‐ce que c'est son apparence ? D’où vient-il ? En fait, il est comme Dark Vador comparé à deux des artistes les plus élégants que nous ayons vu jouer au tennis : Rafael Nadal et Roger Federer. Qui peut se comparer à eux en termes de ce qu’ils ont apporté à la table ? Personne, et puis Djokovic est arrivé et est venu gâcher la fête. Alors, pourquoi ne pas le respecter après tout ça ? C’est de loin le gars qui a subi le plus de critiques, et c’est pourquoi je dirais qu’il est le meilleur joueur qui ait jamais joué." Ce n’est pas la première fois que l’Américain prend sa défense. Il l’avait déjà prise le mois dernier en évoquant à nouveau la popularité de ses rivaux. Ce que l’on peut retenir, c’est que Djokovic n’a pas fini de faire parler de lui.  Côté tournoi, il affronte ce vendredi après-midi Lorenzo Musetti pour une place en finale de Wimbledon.
Alcaraz à un set de la finale de Wimbledon ! Carlos Alcaraz a un pied en finale. Après avoir concédé le premier set au tie-break, l’Espagnol a parfaitement repris la mesure de son adversaire et n’est plus qu’à une manche de la victoire (6-7, 6-3, 6-4). Opposé à un bon Dannil Medvedev, le tenant du titre est progressivement monté en puissance. Sans complètement dominer son adversaire, il semble quand même un bon cran au-dessus, gérant à la perfection les moments importants du match. Retrouvant bien plus de solidité au service et breakant quand il le fallait, Alcaraz dicte de plus en plus le jeu et se dirige tout droit vers une deuxième finale consécutive en Grand Chelem. Très juste dans ces choix (40 coups gagnants, 28 fautes directes), le numéro 3 mondial met une grosse pression sur les épaules de Medvedev qui va devoir réussir un sacré exploit s’il veut renverser le cours du match.
Alcaraz réagit, un set partout à Wimbledon ! Le chemin est encore long pour Daniil Medvedev. Opposé à un Alcaraz lancé vers un doublé Roland-Garros / Wimbledon, le Russe va devoir maintenir un sacré niveau de jeu s’il veut arracher son billet pour la finale. Après un premier set rondement mené (7-6), Medvedev vient de subir de plein fouet le retour du numéro 3 mondial. Montant encore d’un cran, le prodige d’El Palmar a assez largement dominé les débats dans ce second set (6-3). Servant bien mieux qu’au premier set et se montrant bien plus régulier et agressif, l’Espagnol s’est contenté d’un break précoce pour égaliser à une manche partout (6-7, 6-3 après 1h31 de jeu). Malmené en début de partie, c’est désormais ´Carlito’ qui semble avoir pris l’ascendant, bien que tout reste à faire sur le Centre Court !
Vidéo - Medvedev insulte gravement l'arbitre de chaise et frôle la disqualification ? La demi-finale de Wimbledon qui oppose actuellement Carlos Alcaraz à Daniil Medvedev n'est pas passée loin de connaître une fin inattendue. Alors que l’Espagnol venait de débreaker pour recoller à 5-4 dans le 1er set, le Russe n’était pas d’accord avec la décision de l’arbitre de chaise (Eva Asderaki-Moore) d’annoncer que la balle avait fait deux rebonds avant qu’il la touche (voir vidéo ci-dessous). Le n°5 mondial s’est alors adressé à Madame Asderaki-Moore sans que nous puissions être sûrs de comprendre ce qu’il lui disait, mais de façon suffisamment virulente pour que cette dernière fasse appel aux superviseurs du tournoi pour décider de la sanction adéquate. Dès lors, les paroles reprochées (ce pourrait être "Fuck off, fuck off, fuck off", voir vidéo ci-dessous) doivent donc être assez graves pour envisager une disqualification. Après délibération, Medvedev s’en est au final sorti avec un simple avertissement pour comportement antisportif et a pu reprendre le cours de son match. Mais il semble bien que le Russe ne soit pas passé loin de la catastrophe.
Medvedev prend les devants face à Alcaraz ! C’est un début de match rêvé pour Daniil Medvedev à Wimbledon. Retrouvant un joueur qui l’avait surclassé l’an passé, au même stade de la compétition, le Russe a démarré le match pied au plancher pour s’adjuger difficilement mais logiquement le premier set (7-6). Très à l’aise du fond du court et profitant d’un Epsganol très friable au service (46 % de première balle), le numéro 5 mondial a fini par prendre les commandes au terme du jeu décisif largement dominé (7-1). De son côté, le tenant du titre a commencé la partie un peu trop sur la retenue (15 fautes directes contre 7 pour son adversaire) et s’est réveillé un peu trop tard pour remporter ce set. Une fois encore, Alcaraz ne semble pas capable de maintenir son meilleur niveau et va donc devoir jouer un peu mieux, notamment au service, s’il veut jouer la finale dimanche. Affaire à suivre !
194 missing translations
Please help us to translate TennisTemple